UFC-Que Choisir de Côte d'Or

Eau

Carte interactive et émission de radio sur la qualité de l’eau

Carte interactive de UFC-Que Choisir sur l’eau du robinet de votre commune en France pour mieux préserver la ressource et pour une cons’eau sans modération !

L’UFC Que Choisir a publié une carte interactive * de la qualité de l’eau potable en France. Selon les calculs de l’association 2,8 millions de Français consomment de l’eau polluée.

Cliquer sur ce lien pour activer la carte interactive *

Pour ré-écouter en podcast l’émission de radio « Café-croissant-environnement » sur l’eau potable qui a été diffusée le samedi  11 mars sur Radio-Campus de 9h à 10h :

Cliquer sur ce lien pour ré-écouter l’émission

En Côte-d’Or, l’étude indique que 98% des habitants peuvent boire de l’eau en toute sécurité. Mais certains subissent des pollutions aux nitrates ou aux pesticides.

À Arconcey, petit village situé dans l’Auxois, 90% des habitants préfèrent consommer l’eau en bouteille. C’est le cas de Bernard, où dans cette zone très agricole, il a perdu toute confiance en l’eau du robinet, en raison d’un fort taux de nitrates et de pesticides présents dedans : « Par sécurité, il faut mieux boire de l’eau en bouteille que de l’eau d’ici, je ne sais pas ce qu’il y a dedans », explique-t-il.

Épandages agricoles :
Malgré de nombreux relevés et contrôles effectués chaque année, en accord avec la chambre d’agriculture, les taux de nitrates et de pesticides restent cependant très importants.

En cause, on trouve des herbicides et des engrais azotés utilisés par certains agriculteurs sur des communes situées sur le même plateau. Ils contaminent les nappes phréatiques et par conséquent les sources de captage.

Selon l’étude d’UFC Que Choisir, 22 communes de Côte-d’Or sont concernées par ce problème de pesticides, 26 par un problème de nitrates. Pour le plomb, présent dans les tuyaux, 179 communes dont Dijon sont concernées. Enfin, 53 réseaux le sont par la présence de nickel et 15 par le cuivre.

L’association des consommateurs alerte donc les pouvoirs publics et réclame des mesures plus ambitieuses.

Voir le reportage du 2601-2017 sur France 3 Bourgogne

Voir article du Bien Public du 2701-2017

Voir communiqué de presse Que Choisir.org du 2601-2017