UFC-Que Choisir de Côte d'Or

Coronavirus

Couvre-feu en Côte d’Or à 18 heures dès le 10 janvier 2020

Les taux d’incidence mesurant l’évolution de l’épidémie de coronavirus étant en hausse, l’ensemble de la Côte-d’Or passe en couvre-feu renforcé dès 18 heures à compter du dimanche 10 janvier 2020.

Ce que le couvre-feu implique  :

Les commerces, établissements de services à la personne et assimilés devront fermer à partir de 18 heures, indique la préfecture de la Côte-d’Or.

Le cas spécifique de la vente à emporter
La vente à emporter cessera à 18 heures mais la livraison à domicile restera possible pour les restaurateurs, poursuit l’administration représentative de l’État au niveau local. Les dérogations en vigueur avant le dimanche 10 janvier le resteront pour ce nouveau couvre-feu.

Les dérogations
Il faudra toujours se munir d’une attestation, téléchargeable sur le site du gouvernement (www.gouvernement.fr/info-coronavirus/couvre-feu ), sur celui du ministère de l’intérieur (www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement-couvre-feu ) ou sur l’application  » TousAntiCovid « .

Les déplacements pour motif professionnel resteront autorisés, avec attestation
Les déplacements liés à l’activité professionnelle ne seront pas affectés par le couvre-feu, le motif de dérogation pour  » activité professionnelle  » permettra de les prendre en compte, précise la préfecture. Si une personne exerce au domicile de son client, son activité professionnelle ne pourra avoir lieu qu’entre 6 heures et 18 heures, sauf intervention urgente ou livraison.

Garde d’enfants, enseignement et formation
L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité pour les établissements recevant du public ou les autres structures de garde d’enfants, d’enseignement, d’activités périscolaires ainsi que de formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18 heures, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transport collectifs, explique la préfecture. Les activités scolaires et périscolaires au-delà de 18 heures restent donc autorisées. Les déplacements effectués par les enfants, élèves, parents et conducteurs de transports scolaires dans ce cadre rentreront dans la dérogation pour  » activité professionnelle, enseignement et formation « . Cette dérogation inclut également les activités périscolaires, c’est-à-dire directement liées à l’établissement scolaire et au temps scolaire.

Activités de plein air, extrascolaires et sportives
Les activités de loisir en plein air devront prendre fin à 18 heures, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou jogging), en milieu naturel (randonnée, chasse, pêche, etc…) ou en établissement de plein air, conclut la préfecture. Il en sera de même pour les activités extrascolaires et sportives.

Source cote-dor.gouv.fr du 0901-2021