UFC-Que Choisir de Côte d'Or

Arnaques

Avec l’UFC-Que Choisir, soyez dépannés, pas arnaqués !

Face aux arnaques qui sont légion en matière de dépannage d’urgence, l’UFC-Que Choisir de Côte d’Or, soucieuse de proposer une solution simple aux consommateurs, annonce l’expérimentation d’un nouveau service « Mes dépanneurs Que Choisir » pour une mise en relation sécurisée avec des plombiers et serruriers à DIJON et 30 km alentours.

En effet, alors qu’elle traite de nombreux litiges liés à des dépanneurs peu scrupuleux et aux tarifs prohibitifs, l’Association Locale UFC-Que Choisir de Côte d’Or se réjouit de pouvoir proposer ce nouveau service, accessible en ligne (quechoisir.org/mesdepanneurs) ou par téléphone (09 74 73 54 57) aux habitants du département.

Après avoir renseigné la nature du problème rencontré, une estimation du coût de l’intervention est immédiatement transmise à chaque consommateur. Dans les 20 minutes du dépôt d’une demande de dépannage d’urgence, un artisan prend contact avec le consommateur pour convenir d’un rendez-vous rapide et finaliser un devis qui respecte l’estimation. Avec ce service, les consommateurs bénéficient de 5 engagements :

  • les artisans ont bien les qualifications et assurances requises,
  • les conditions générales appliquées au consommateur ne comportent pas de clause abusive,
  • une estimation du coût du dépannage d’urgence est fournie au consommateur dès la mise en relation avec un dépanneur,
  • un devis gratuit qui respecte l’estimation communiquée est systématiquement présenté au consommateur avant toute intervention,
  • le consommateur est libre de refuser de signer le devis sans avoir à payer de frais.

L’inscription, ouverte à tous, est gratuite. En cas d’acceptation du devis, une participation aux frais de mise en relation d’un montant forfaitaire de 10 euros (TTC) sera demandée. Elle sera incluse dans le prix de l’intervention.

L’UFC-Que Choisir de Côte d’Or, souhaite que ce nouveau service « Mes Dépanneurs Que Choisir » permette d’assainir le marché du dépannage d’urgence dans l’agglomération.

–> Lire le Tweet de France 3 Bourgogne