UFC-Que Choisir de Côte d'Or

Automobile / Moto

Autocollants régionaux interdits sur les plaques d’immatriculation

Si vous aviez collé sur votre plaque un autocollant indiquant un numéro de département différent de celui de votre immatriculation, il faudra le décoller car vous risquez désormais une amende.

Depuis 2009, les plaques d’immatriculation sont composées de deux lettres, trois chiffres, deux lettres. Finis les deux chiffres du département qui en fin de plaque, indiquaient en général l’origine du conducteur. Désormais, à droite de la plaque, une zone bleue indique un département.

Depuis, des autocollants avaient été édités, permettant pour une somme modique, de modifier cet encart sur votre plaque, à loisir, en choisissant librement l’identité du conducteur que l’on souhaite se donner sur la route. Ainsi, il avait été constaté que les ventes d’autocollants indiquant la Corse, Paris et les Bouches-du-Rhône étaient en tête.

Passible d’une amende

Ainsi, pour « circulation d’un véhicule à moteur avec une plaque d’immatriculation non conforme », l’amende est fixée à 135 euros, majorée jusqu’à 750 euros en cas de non-régularisation de la situation.

Changer de département oui, mais avec une nouvelle plaque

Et désormais, si vous n’êtes pas satisfait de l’indication géographique indiquée sur votre voiture, il faudra tout simplement changer de plaques. Car il n’y a pas d’obligation que celle-ci soit identique à votre lieu de résidence.

Le coût de l’opération est donc un peu plus élevé, 65 euros pour un jeu de plaques, contre quelques euros pour un autocollant.

Source « Le Point Automobile » du 13 janvier 2021